Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

psylles du poirier Cacopsylla pyri

Zone biogéographique d'intérêt
Description Les adultes du psylle commun mesurent 2,2 à 2,9 mm de long et maintiennent, au repos, leurs ailes translucides plaquées en toit sur le corps.
La forme hivernale, dont les ailes ont des zones enfumées et des nervures presque noires, est plus grande ( 2,7 à 3 mm) et plus foncée que celle estivale, laquelle est de couleur variable (beige, rouge,...) avec des ailes très transparentes aux nervures claires.
Les œufs de forment oblongue mesurent 0,3 mm x 1 mm, blanc après la ponte ils deviennent jaune clair puis orangé.
Les jeunes larves sont jaune-orange. Les stades plus âgés sont nettement plus foncés et atteignent à la fin de leur développement une longueur de 2 à 2,5 mm. Les larves sécrètent un miellat abondant et se tiennent généralement par groupes sur les jeunes feuilles et sommets des pousses.
Cycle Biologique Hivernation sous forme adulte (mâle ou femelle) dans les vergers ou tout autre support dans leur environnement immédiat.
La reprise d'activité a lieu en février parfois en janvier.
La ponte débute dès que les températures dépassent 10°C, elle peut être relativement abondante dès février, chaque femelle produisant 400 à 600 œufs en moyenne.
La femelle pond ses œufs par petit groupes de 6 à 10 à la base des bourgeons et le long des crevasses.
Les femelles des générations suivantes pondent principalement sur les organes verts à l'extrémité des pousses en croissance, de préférence le long de la nervure principale des feuilles terminales.
Le développement embryonnaire dure 6 à 25 jours selon la température.
La première génération de larves coïncide avec le débourrement des poiriers. Elles colonisent principalement les inflorescences et les jeunes fruits et atteignent le dernier stade larvaire en fin de floraison.
Au niveau des adultes, les premières générations apparaissent dans le courant du mois de mai, puis durant l'été tous les stades de l'insecte sont actifs en même temps.
En fonction des conditions climatiques, on peut encore observer la quatrième génération en septembre-octobre.

reference author="Mazzi D, 2018."title="Psylle commun du poirier : Cacopsylla pyri (L.), Agroscope." link="http://www.sopra-acw.admin.ch/f/psy.php?Lang=f"}{/reference}

1
Fait des dégâts sur Ce ravageur peut être à l'origine de dégâts sur 1 culture(s).
Cliquez ici pour afficher le détail.



Références

1 Psylle commun du poirier, Fraval A, Fèvre E, Coutin R, Minost C & Laporte V, 2011., http://www7.inra.fr/[...]

Partagez vos expériences !