Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Bande fleurie en faveur des ennemis naturels des pucerons en verger de pommiers

Date de publication 25/10/2017
         Un guide pratique pour favoriser les antagonistes des pucerons en verger de pommiers en implantant une bande fleurie. Ce guide décrit toutes les étapes pour implanter une bande fleurie pérenne qui favoriserait les prédateurs (syrphes, coccinelles, punaises, cécidomyie, araignées) et parasitoïdes du puceron vert et du puceron cendré.1

Plusieurs travaux ont montré l’intérêt des bandes fleuries et des espèces herbacées florifères qui les composent : production de nectar et de pollen, ressources alimentaires alternatives (pucerons non ravageurs de pommiers), abris.

Ce guide propose une vingtaine d’espèces qui favorisent les prédateurs du puceron. Parmi celles-ci, on peut citer l’achillée millefeuille, l’anthémis des teinturiers, le carvi, la chicorée sauvage, la carotte sauvage, le crépis à tiges capillaires,  le gaillet blanc ou la marguerite.

Les méthodes d’implantation sont décrites, de même que les techniques d’entretien notamment le rythme de fauche (2 à 3 maximum).

Points faibles de la technique : le coût des semences 250 € à 600 € pour 1000 m2, et la gestion des rongeurs (campagnols terrestres er campagnols des champs) qui peuvent profiter de cette ressource végétale.

Partagez vos expériences !