Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Châtaignier Castanea sativa

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description


Le châtaignier est un arbre à feuillage caduc. Il s'agit d'un arbre majestueux à cime large et bien branchue pouvant mesurer de 25 à 35 m de haut et 4 m de diamètre. De grande longévité, le plus vieux spécimen est à observer à Zonza en Corse. 1



Il produit des fruits largement consommés par l'homme (= châtaigne). Les châtaignes furent à la base de l'alimentation humaine dans certaines régions d'Europe, généralement dépourvues de productions céréalières comme en Cévennes par exemple. Cela lui valut ses appellations: "arbre nourricier" ou encore "arbre à pain" ou "pain du pauvre" en particulier dans les régions méditerranéennes.



La châtaigne reste un produit de terroir fort, enrichi d’une tradition pleine de savoir-faire. Le mode de production de la châtaigne est par nature proche de celui de l’agriculture biologique du fait de son entretien léger et de ses pratiques ancestrales. Les agriculteurs cherchent à valoriser la qualité de leur produit soit par une certification en AB soit au travers de l’Appellation d’Origine Contrôlée (plusieurs démarches sont en cours en Ardèche, Languedoc-Roussillon et en Corse). La production française (bio et conventionnelle) est répartie sur 2 bassins bien distincts.
• Le Sud-Est (Ardèche, Cévennes, Languedoc-Roussillon, Var, Corse) représente près de 70 % de la production conventionnelle (6000 t sur 6000 ha), assurée par un éventail de plus de 100 variétés traditionnelles mais dominée par Comballe et Bouche Rouge. La châtaigneraie est conduite de manière traditionnelle dans des zones de montagne difficiles.
• Le Sud-Ouest (Dordogne et départements limitrophes) produit 3000 t sur 1400 ha. La châtaigneraie, là aussi traditionnelle, y est moins entretenue et progressivement remplacée par des vergers plus modernes à base de variétés hybrides moins sensibles au chancre et surtout à l’encre (Marigoule, Bouche de Bétizac). 2



Il existe de nombreuses variétés anciennes et modernes 3. Certaines variétés sont issues de l'hybridation, naturelle ou artificielle, entre deux espèces : le châtaignier européen (Castanea sativa) et le châtaignier du Japon (Castanea crenata). Elles sont généralement plus tolérantes (mais pas résistantes) au chancre et à la maladie de l'encre que les variétés indigènes.1



 

Biologie

Il s'agit d'un arbre monoïque et à croissance sympodiale.

  • Floraison : elle se réalise de mi-juin à mi-juillet
    • les fleurs mâles sont des chatons cylindriques jaune pâle et sont situés à la base des rameaux. Elles apparaissent les premières en répandant une forte odeur de sperme ou de miel.
    • les chatons femelles se réunissent par 3 et sont disposés plus au sommet du rameau
  • Les bogues, involucre vert épineux qui est une transformation de la bractée, enveloppent les fruits, créant un effet dissuasif sur les prédateurs potentiels. Une à trois châtaignes seront présentes à l'intérieur. La châtaigne est un fruit sec (= akène).
  • Récolte : elle débute à partir du mois d'octobre

Les espèces sont auto-stériles, il faut veiller à toujours implanter au moins 2 espèces compatibles pour la production de fruits.

 




Références

1 https://fr.wikipedia.org/[...]
2 Le châtaignier en agriculture biologique, http://www.itab.asso.fr/[...]
3 archive sur Wikiwix, http://



Galerie

Lien flore sauvage et culture

Partagez vos expériences !

L'univers Solagro