Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Zabre des céréales Zabrus tenebrioides

Zone biogéographique d'intérêt
Description Il s'agit d'un carabe phytophage. Actif la nuit, l'adulte se dissimule la journée sous des mottes de terre. La larve creuse un terrier étroit et profond dans le sol dans lequel elle se réfugie pendant la journée. 1
Cycle Biologique Une seule génération par an
HIVER : Pendant l'hiver, l'activité larvaire se ralentit puis reprend avec une intensité accrue au printemps.

PRINTEMPS : Les adultes apparaissent à la fin du printemps et se dispersent dans les cultures de céréales, blé, orge, plus rarement avoine. La nuit, ils se nourrissent des fleurs et des graines en formation et s'abritent le jour au niveau du sol.

ÉTÉ : La ponte des adultes débute peu après et se prolonge jusqu'à la fin de l'automne. Les dégâts des larves apparaissent en novembre sur les jeunes céréales.

AUTOMNE: La ponte des adultes débute peu après et se prolonge jusqu'à la fin de l'automne. Les dégâts des larves apparaissent en novembre sur les jeunes céréales. Le zabre dévore les feuilles entre les nervures, peut cisailler les plantules, et entraîner une disparition complète de la plante. Des parties végétales mastiquées représentent un symptôme caractéristique. Si vous trouvez des feuilles engagées dans un petit trou creusé dans le sol, nul doute, il s’agit bien de zabre : la larve, qui ne sort de son terrier que la nuit, tire les feuilles dans sa galerie pour les dévorer, bien cachée, pendant la journée.
1



Références

1 La lutte biologique par conservation et gestion des habitats. Mémoire de fin d’études d’ingénieur ENSAT. 51 p. + annexes, Pezet J, 2006.

Partagez vos expériences !