Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Tétranyque tisserand Tetranychus urticae

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description


Deux formes distinctes de Tétranyque tisserand ayant des biologies très proches et produisant les mêmes dégâts peuvent être rencontrées : - forme jaune, plus ou moins verdâtre ; il s'agit de 2 espèces T. urticae Koch et T. turkestani Ugarov et Nikolski, cette dernière ne se trouvant généralement pas en serre et étant plus méridionale. - forme rouge brique : T. cinnabarinus Boisduval . A l'automne, il apparaît en outre des individus de couleur nettement orangée, sans taches, qui sont les formes hivernantes de T. urticae. Les adultes ont 2 taches sombres typiques sur le dos et 4 paires de pattes. La femelle mesure 0,5 mm de long ; le mâle, plus petit et élancé n'atteint que 0,3 mm. Les oeufs sont sphériques, d'un diamètre inférieur à 0,1 mm, lisses, blanchâtres et translucides après la ponte. Ils s'opacifient et deviennent jaunes nacrés avant d'éclore. L'oeuf de T. cinnabarinus est rose mauve. La larve, de taille réduite, possède 3 paires de pattes. La nymphe est morphologiquement semblable à la femelle.1

Cycle Biologique


Cet insecte passe par 5 stades de développement. Après hivernation, les femelles migrent sur les adventices ou autres plantes herbacées et, après une période d'alimentation, y pondent un nombre élevé d'oeufs (fécondité : une centaine d'oeufs à raison de 10 par jour). La 2e génération retourne sur les plantes cultivées courant Juin. A tous les stades actifs, ce Tétranyque tisse à la face inférieure des feuilles des toiles soyeuses qui retiennent l'humidité et assurent une excellente protection de toutes les formes contre le vent, les prédateurs et les traitements. Pour se nourrir, l'Acarien pique les feuilles et aspire le suc cellulaire. Le développement larvaire dure 16 jours à 20°C et 7 jours à 31°C.1

Conditions d'activités optimales


Son développement est optimal entre 23 et 30°C et à une humidité relative inférieure à 50%. Il est très souvent présent sous abri.1




Références

1 http://www7.inra.fr/[...]



Galerie

Partagez vos expériences !

L'univers Solagro