Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Cécidomyie Feltiella acarisuga

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description Autre nom: Therodiplosis persicae
Cette cécidomyie est une petite mouche dont la larve est prédatrice d'acariens (régime strict alimentaire).
Les oeufs sont translucides à jaune-clair, en forme de banane, et mesurent 0.3 mm environ.
La larve est généralement orangée, variant du jaune au rouge suivant son alimentation. Imédiatement après l'éclosion, elle est blanche-jaunâtre . Une tâche rouge apparait par la suite sur sa partie médiane antérieure, puis elle devient plus foncée. Enfin des petits points blancs apparaissent sur son corps. A la fin de son développement elle mesure 2mm environ.
Les adultes sont petits, marron-roses, avec sur les ailes et le corps une légère couverture de soies. Le mâle a des antennes plus longues, recourbées vers l'arrière, avec des segments antennaires plus long et poilus.
Cycle Biologique Son cycle de vie se repartit en un stade œuf, plusieurs stades larvaires, le stade pupe et le stade adulte ou imago.
La vitesse de développement de la cécidomyie dépend de la température, de l’humidité relative et de la densité de proies. La durée totale de son cycle de développement varie de 30 jours à 15 °C, à moins de 10 jours à 27 °C.
Les œufs éclosent environ 2 jours après la ponte puis les larves se développent pendant près d'une semaine. La métamorphose dure entre 1 et 3 semaines, ensuite les adultes émergent, étant directement matures. Ils ne vivent que 2-3 jours pour se reproduire et pondre (environ 100 œufs pondus le lendemain de l'accouplement).
La cécidomyie est capable d’hiverner en régions tempérées. En absence de nourriture, les pupes peuvent entrer en phase de repos en attendant le retour des proies.1
Conditions d'activités optimales Leur utilisation optimale se fait à 20-27°C avec 80% d'humidité relative. Facteurs pédoclimatiques favorisant Bien qu'elles soient introduites, ces cécidomyies apparaissent spontanément dans certaines cultures comme la tomate, le concombre, le rosier et le poivron entre Mai et Septembre . Les températures supérieures à 30°C sont létales et le développement cesse au-dessous de 8°C.



Références

1 http://ephytia.inra.fr/[...]

Partagez vos expériences !

L'univers Solagro