Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Nématode à kystes de la betterave Heterodera schachtii

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description


Adulte : les mâles sont filiformes et mesurent 1,5 mm environ. Les femelles, d'abord blanches et visibles à l'oeil nu (0,5 à 1 mm de diamètre), se transforment après la fécondation en kystes ovoïdes, brun foncé, en forme de citron. Chaque kyste contient 200 à 600 oeufs.12

Cycle Biologique Le cycle du nématode à kystes est constitué de quatre stades larvaires et d'un stade adulte tous séparés par une mue.

HIVER: Les œufs contenus dans les kystes peuvent survivre pendant l’hiver dans le sol et pendant une période de 5 à 6 ans.

PRINTEMPS: L'éclosion des œufs a lieu au printemps et s'échelonne sur plusieurs années sous l'influence de la température (16°C à 28°C) et des sécrétions radiculaires des plantes-hôtes. Lors de l'éclosion, les kystes contiennent le second stade larvaire du nématode. Ces larves filiformes pénètrent dans les racines grâce à leur stylet. Si elles ne trouvent pas un hôte convenable, elles peuvent survivre plusieurs mois dans le sol. Les sécrétions salivaires du parasite provoquent le développement de cellules géantes dans le parenchyme cortical des racines infestées, lesquelles entravent la circulation de la sève et provoquent la mort des racines. La plante réagit en formant de nouvelles radicelles, donnant naissance à un chevelu dense. Après 3 mues, les femelles deviennent ovoïdes et font saillie à l'extérieur de la racine, le tête restant fixée au végétal, le corps, empli d'oeufs. Le développement entier, depuis la pénétration de la larve jusqu'à la ponte, dure 4 à 8 semaines (en été, cette période peut être réduite à 2 ou 3 semaines). En France, on dénombre 2 à 4 générations par an selon la température. 34
Conditions d'activités optimales Des températures élevées et des conditions humides au printemps sont favorables au développement des nématodes. Un temps sec en été est favorable à l’expression des symptômes. Plus l’infection se fait à des stades jeunes de la betterave plus elle est dommageable.2 Facteurs pédoclimatiques favorisant


Les sol sablonneux et les périodes chaudes peuvent être favorables à la multiplication des nématodes.5




Références

1 http://ephytia.inra.fr/[...]
2 https://arena-auximore.fr/[...]
3 http://ephytia.inra.fr/[...]
4 https://www.itbfr.org/[...]
5 https://www.irbab-kbivb.be/[...]



Documents attachés

Partagez vos expériences !

L'univers Solagro