Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Mise en oeuvre de la lutte biologique par gestion et conservation des habitats Domaine émile grelier

 Approche Top-down : Actions qui favorisent l'auxiliaire, en lui procurant des ressources et des gîtes

Domaine Emile Grelier : comment favoriser les auxiliaires sur la vigne from Solagro on Vimeo.

  • Mise en place de haies multi-espèces autour de la parcelle: offrent gîtes et couverts aux auxiliaires tout au long de l'année (floraison étalée).
    • Composition : 14 espèces (noisetierss,cornouillers,prunelliers,érables,charmes et cognassiers)
  • Plantation d'arbres dans les vignes, gîtes et couvert aux auxiliaires et permet aux chauve-souris de pouvoir survoler la parcelle. Les arbres renvoient l'écho du sonar des chauve-souris ce qui leur permet de se situer dans la parcelle.
    • Composition : 800 arbres en 2015, 2/3 de fruitiers (80 espèces et variétés différentes, notamment variétés anciennes): abricotiers, pêches de vigne, pruniers, cerisiers, pommiers, poiriers + 1/3 de feuillus (frêne , cormiers érable champêtre, tilleul des bois).
  • Semis de bande fleuries autour des parcelles offrant gîtes et couvert aux auxiliaires.
  • Prairie permanente avec plantes sauvages (consoude, ortie, prêle) et flore spontanée (orchidées, anémones couronnées…) .
  • Création de points d'eau permet de sédentariser les auxiliaires.
  • Arrêt de la tonte dans l'inter-rang de la vigne augmente la biodiversité dans la parcelle.
  • Limitation du travail su sol permet une meilleure gestion et conservation des habitats.
  • Balles de foin déroulées après les vendanges en saison sèche dans les inter-rangs pour favoriser la vie microbienne du sol.
  • Lâcher de chouettes chevêches et de hérissons

 

Approche Botton-up : Actions qui "défavorisent" le ravageur

Domaine Emile Grelier : Les effets visibles des auxiliaires sur la biodiversité from Solagro on Vimeo.

  • Plantation d'arbres dans les vignes à une action qui défavorise les ravageurs par l'augmentation de la biodiversité au sein de la parcelle, moins d'espace pour le développement des ravageurs réduisant leur pouvoir invasif, du fait de la concurrence de niches avec l'entomofaune attirée par les différents types d'arbres.
    • Composition : 800 arbres en 2015, 2/3 de fruitiers comme abricotiers, pêches de vigne, pruniers, cerisiers, pommiers, poiriers : 80 espèces et variétés différentes, notamment variétés anciennes + 1/3 de feuillus : frêne , cormiers érable champêtre, tilleul des bois.
  • Arrêt de la tonte dans l'inter-rang de la vigne à une action qui limite le développement des ravageurs par l'augmentation de l'entomofaune au sein de la parcelle.
  • La taille en cordon de royat à une action qui défavorise les maladies cryptogamiques et les ravageurs de la vigne par une meilleure aération du pied de vigne et une meilleure exposition au soleil des grappes, limitant les micro-climats humides favorables aux champignons.
  • Préparation à base de plante et d'argiles à une action qui défavorise les maladies cryptogamiques et les ravageurs de la vigne (barrière minérale protectrice)

Importance du réseau local

Domaine Emile Grelier : quels partenariats ont été mobilisé pour atteindre cet objectif? from Solagro on Vimeo.

 

 

 

 

 

 

Partagez vos expériences !