Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Mise en oeuvre de la lutte biologique par gestion et conservation des habitats Gaec de Grivée

- Approche Top-down : (Actions qui favorisent les auxiliaires)

Philippe Collin, agriculteur à Colombey-les-Choiseul en Haute-Marne, en polyculture-élevage bovin, passé en AB sur ses cultures,  présente le cheminement de sa réflexion sur la biodiversité et parle de l'importance du maillage et des aménagements de ses parcelles pour favoriser la biodiversité et les auxiliaires. Les résultats des aménagements ne sont pas immédiats. "Il faut accepter de prendre du temps pour réussir à travailler en harmonie avec la nature".

 

- Approche Botton-up : (Actions qui défavorisent les ravageurs)

Ce qu'il retient des échanges avec des personnes travaillant sur la biodiversité c'est que "le plus grand équilibre est le déséquilibre" en favorisant la mixité des cultures, les rotations et une taille de parcelles qui maximise l'effet bordure. "Il s'agit de concevoir l’interaction entre la biodiversité et la conduite de mes cultures et de mon élevage".

 

 

Retour aux témoignages d'agriculteurs "ils le font !"

Partagez vos expériences !