Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Puceron d'automne Rhopalosiphum padi

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description Les individus de ce genre présentent une constriction à l'extrémité de la cornicule.
Les adultes mesurent entre 1,2 et 2,4 mm de long.
Ils sont de couleur vert foncé et ont une forme globuleuse.

Les individus aptères se caractérisent par une tâche rougeâtre autour de l'insertion des cornicules.
Les individus ailés présentent des antennes sombres et plus courtes que leur corps, et ont des cornicules droites et pigmentées. 1 2
Cycle Biologique En Europe, les œufs d'hiver, issu de la reproduction sexuée, sont pondus sur le merisier à grappes (Prunus padus, hôte primaire). La rareté de l'hôte primaire dans les régions à céréaliculture intensive entraîne le plus souvent l'anholocyclie.

Plusieurs générations par an
HIVER : Ils éclosent à la fin de l'hiver et donnent naissance à des générations de fondatrigènes virginipares aptères. Les individus ailés apparaissent ensuite et vont coloniser d'autres Graminées, s'installant d'abord sur le limbe des feuilles supérieures puis se développant sur les épis dès leur sortie

PRINTEMPS : Les œufs eclosent à la fin de l'hiver . Les individus ailés apparaissent ensuite et vont coloniser d'autres Graminées, s'installant d'abord sur le limbe des feuilles supérieures puis se développant sur les épis dès leur sortie.

ÉTÉ : Lorsque les populations sont abondantes ou lorsque les grains atteignent le stade pâteux, des individus ailés apparaissent en quelques jours, quittent la culture et créent de nouvelles colonies sur des Graminées encore vertes (comme le maïs)

AUTOMNE : Une partie de la population évolue en sexupares qui engendrent des sexués dont les femelles pondent les oeufs d'hiver. Les oeufs d'hiver sont pondus sur les chaumes des Graminées.
Conditions d'activités optimales Des populations anholocycliques peuvent aussi se maintenir toutes l'année sur des poacées cultivées ou sauvages à la faveur des hiver doux. 2



Références

1 http://www6.inra.fr/[...]
2 Les pucerons des grandes cultures. Cycles biologiques et activités de vol. Editions Quae. 135 pp., Turpeau-Ait Ighil E, Dedryver C-A, Chaubet B & Hullé M, 2011.



Galerie

Partagez vos expériences !