Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Cochenille noire de l'olivier Saissetia oleae

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description


Adulte: grosse cochenille (2 à 4 mm de long, 1 à 4 mm de large, 2 à 2,5 mm d'épaisseur) très convexe (figure 1). En vieillissant, la couleur passe du brun châtain au brun presque noir. La carapace porte un relief caractéristique en forme de H.



Oeuf: quasiment ellipsoïdal, long d'environ 0,3 mm, et de couleur blanche à rose orangé. Ils sont stockés par la femelle sous sa carapace. Leur éclosion survient au bout de 15 à 20 jours.



Larve: elle est semblable à l'adulte. Il y a 3 stades larvaires. Les premières apparaissent en juin, les dernières début août.12

Cycle Biologique


ETE: Les pontes s’échelonnent tout l’été. Quand la larve éclot, elle reste mobile quelques heures puis se fixe sur les jeunes rameaux et sur la face inférieure des feuilles puis elle évolue en deuxième stade et troisième stade larvaire. AUTOMNE: En septembre, on observe un mélange de larves de différents stades avec quelques jeunes femelles adultes. Ces dernières peuvent, si les conditions automnales sont clémentes, donner naissance à une 2ème génération partielle. HIVER: Les larves hivernent. On peut estimer le risque en inspectant les rameaux en février mars( larves de 2ème et 3ème stade à la face inférieure des feuilles). PRINTEMPS: Les larves muent et se transforment en femelles en avril-mai. Ces dernières se mettent à pondre rapidement. Chacune peut produire 150 à 2 500 oeufs. La période d'oviposition dure 10 à 15 jours au printemps et le double en automne. Les oeufs sont stockés par la femelle sous sa carapace. Leur éclosion survient au bout de 15 à 20 jours. Cette cochenille entretient avec les fourmis des relations de mutualisme : la cochenille fournit du miellat (aliment énergétique) et, en retour, la fourmi, par ses mouvements incessants, limite fortement l'action des entomophages de la cochenille.12

Facteurs pédoclimatiques favorisant



Références

1 https://www7.inra.fr/[...]
2 http://ephytia.inra.fr/[...]



Galerie

Partagez vos expériences !

L'univers Solagro