Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Puceron vert du pêcher Myzus persicae

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description


C'est un ravageur important des cultures sous serre de poivrons, tomates, concombres et d'autres cultures de plein champ (chou,pomme de terre, betterave, légumes verts...). Il est très polyphage et en été, il peut aller jusqu'à 40 familles de plantes hôtes différentes. 1 Les adultes mesurent de 1,2 à 2,1 mm de long et sont de forme ovale. Les aptères sont en général plus petits que les ailés. Leur couleur est très variable (vert, vert blanchâtre, jaune-vert clair, gris-vert, rose ou rouge) avec un aspect mat, jamais brillant. Les ailés ont la tête et le thorax marron-noir et l'abdomen jaune-vert, vert ou parfois rougeâtre. Ils ont de longues antennes pouvant aller jusqu'à leurs cornicules. Celles-ci sont de longueur moyenne, de couleur claire avec les extrémités foncées. Leur cauda est assez petite. Les larves issues des ailés sont pour la plupart roses ou rouges. 2

Cycle Biologique HIVER : C'est sous la forme d'oeufs que les pucerons passent l'hiver sur une plante-hôte spécifique de l'espèce.

PRINTEMPS : A l'éclosion, les œufs donnent lieu à des fondatrices. On trouve ensuite, durant une longue période, des femelles vivipares au sein des colonies. Puis, les jeunes larves se forment. Elles se nourrissent de sève et muent 4 fois avant de donner naissance à l'adulte sans ailes : aptères. Chaque individu peut donner naissance à 30 à 50 descendants en fonction de l'hôte et des conditions climatiques notamment, et certains adultes seront ailés, qui iront colonisés les champs à proximité. Les populations s'accroissent très rapidement dès le début du printemps. Dans des conditions favorables, elles peuvent doubler en deux jours. Les femelles sont virginipares (elles sont parthénogénétiques, tout comme leur descendance). Les larves et les adultes, souvent présents à la face inférieure du limbe, se nourrissent grâce à leur rostre. Le sucre en excès contenu dans la sève est rejeté sous la forme de miellat. Les pucerons se dispersent depuis leur foyer dans la culture et les parcelles alentours. 3


ETE : Cette succession de pucerons femelles donnant directement naissance à d'autres pucerons femelles se poursuit jusqu'à ce que la durée du jour tombe à moins de 14 heures.



AUTOMNE : Certaines nymphes femelles deviennent alors à maturité des mâles ailés qui s'envoleront vers l'hôte hivernal pour y attendre l'arrivée des femelles ailées. Celles-ci produiront des nymphes qui, à maturité, s'accoupleront avec ces mâles ailés et produiront des oeufs qui passeront l'hiver.4

Facteurs pédoclimatiques favorisant Ces insectes apprécient les températures clémentes et les conditions estivales des abris.



Références

1 http://ephytia.inra.fr/[...]
2 http://ephytia.inra.fr/[...]
3 http://ephytia.inra.fr/[...]
4 https://www.agrireseau.net/[...]



Galerie

Partagez vos expériences !