Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Tordeuse orientale du pêcher Grapholita molesta

Zone biogéographique d'intérêt

Ecologie

Description


La tordeuse orientale est une chenille qui creuse ses galeries dans les rameaux de pêcher. Ainsi, les rameaux se tordent (d'où son nom) et dépérissent. Les dégâts peuvent être très graves car les jeunes pousses peuvent toutes être détruites ce qui empêche la production de fruits. L’adulte mesure environ 16 mm d’envergure. Ses ailes antérieures sont brun foncé à noir. Les ailes postérieures sont de couleur gris-brun uniforme. Les pattes et l’abdomen sont argentés. Les œufs sont elliptiques, blanchâtres, puis jaunâtres, et atteignent 1 mm de long. Ils présentent un anneau rougeâtre qui disparaît progressivement lors de la formation de la chenille. 

Cycle Biologique


Les papillons volent à la tombée de la nuit pendant toute la période de végétation. La ponte a lieu dès que la température dépasse 15 °C et s’étale sur 10 à 15 jours. Chaque femelle peut déposer jusqu’à 50 œufs. Les œufs sont pondus sur la face inférieure des feuilles. L’éclosion a lieu 3 à 20 jours après la ponte selon les conditions climatiques.



Le développement des chenilles dure 15 jours à 3 semaines selon la température. La chrysalide, installée sous l’écorce des branches ou à la surface du sol, est brun clair et mesure environ 6 mm. Elle est protégée par un cocon épais. Le papillon en émerge 10 à 15 jours plus tard. Il peut y avoir 3 à 5 générations annuelles, qui peuvent se chevaucher. Les premiers papillons apparaissent au début du printemps et la présence du ravageur se prolonge jusqu’à l’automne.

Facteurs pédoclimatiques favorisant



Galerie

Partagez vos expériences !

L'univers Solagro