Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Thrips de la vigne Drepanothrips reuteri

Zone biogéographique d'intérêt
Description Il s'agit d'un petit insecte qui au stade adulte est de couleur jaune ou brun clair, à peine visible à l’œil nu (0,6 à 0,9 mm de long), et dont l’extrémité des antennes est noire. Les ailes sont frangées de cils.

Les larves (stade I et II) mesurent 0,33 mm et 0,8 mm et sont de couleur blanc hyalin avec des yeux rouges et jaune clair, respectivement.
Ces deux stades larvaires sont actifs et se nourrissent. Ils ressemblent aux adultes mais sont dépourvus d'ailes.

Suivent ensuite deux autres stades (pronymphe et nymphe; 0,8 mm) de couleur orange clair. Ils se caractérisent par la présence de fourreaux alaires. En revanche, à ces stades, le thrips ne s'alimente plus et est peu mobile.

Les œufs ne mesurent que 0,19 mm de long et sont blanc hyalin. 1
Cycle Biologique Il apparaît dès le mois d'avril, lors du débourrement de la vigne, et ce sont à cette époque que les femelles fécondées, ayant hiverné sous l'écorce des ceps (principalement à la base des sarments de l'année), gagnent les jeunes pousses et vont piquer la végétation pour se nourrir.
Les larves et les adultes se tiennent sur la face inférieure des feuilles pour se protéger de la lumière.

Les premières pontes ont lieu rapidement sur les feuilles en formation. Une femelle peut pondre jusqu'à 60 œufs isolés dans les tissus de la plante. Les œufs sont insérés dans l'épiderme des feuilles à l'aide d'une tarière.

La durée de développement de l’œuf à l'adulte dure un mois maximum (22 à 25 jours dans les conditions du sud de la France).
A la fin du 2ème stade larvaire, elles gagnent les replis des feuilles ou se laissent tomber au sol pour réaliser la nymphose.

A l'automne, les thrips adultes, ayant émergé à la fin de l'été, et après la fécondation, cherchent un nouvel abri pour hiverner (diapause) sous l'écorce des ceps ou à la base des sarments de l'année.

En fonction des conditions climatiques, le nombre de générations par saison peut varier entre 4 (Suisse 1) et 6 (Midi-Pyrénées 2) par an.
Fait des dégâts sur Ce ravageur peut être à l'origine de dégâts sur 1 culture(s).
Cliquez ici pour afficher le détail.
Est régulé par Afficher ses 1 ennemis naturels connus.



Références

1 Le thrips de la vigne. Fiche 607. Agroscope Changins-Wädenswil ACW, Linder C & Remund U, 2006., http://google.fr/[...]
2 http://draaf.midi-pyrenees.agriculture.gouv.fr/[...]

Partagez vos expériences !