Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Parasitoïde oophage Anagrus atomus

Zone biogéographique d'intérêt
Description Il s'agit d'une micro-guêpe, qui parasite les œufs de ses hôtes, nombreux au demeurant puisque 34 hôtes différents sont recensés. 1 Elle ne mesure que 2-3 mm de long au stade adulte.

Elle pond ses œufs dans ceux de son hôte qui prennent une couleur rouge-orangée caractéristique (lorsque l'incubation s'achève).
Cycle Biologique Étant donné qu'il hiverne au stade embryonnaire ou larvaire sous forme d’œuf parasité de cicadelles, il doit sa survie à des hôtes alternatifs à la cicadelle des grillures Empoasca vitis, qui elle n'hiverne qu'au stade adulte. Les premières émergences ont lieu au printemps en général sur les abords des parcelles viticoles (Rubus spp., haies...) 2

Les œufs éclosent 2-3 jours après la ponte. Anagrus atomus ne présente que 2 stades larvaires, le premier sacciforme et immobile contrairement au L2 qui est très actif et qui a la particularité de doubler la longueur de son corps. Puis y succèdent le stade prépupal (1 jour) et pupal (5 à 6 jours). 3

Il a mis au point un mécanisme par lequel une portion de la population retarde son émergence, par un ralentissement du développement pré-imaginal (induit par la diminution de la photopériode), qui présente l'avantage de synchroniser son cycle (life history) avec ceux des autres espèces de cicadelles qui vont pondre leurs œufs sur d'autres espèces que la vigne à partir de la mi-août pour n'émerger qu'à l'automne. Sans ce concept de répartition des risques, les oeufs d'A. atomus pondus mi-août aurait éclos en septembre, période à laquelle les oeufs d'E. vitis se font très rares voire ne sont plus disponibles. 4 5
Régule Afficher ses 1 agents biologiques régulés par cette espèce.
Plantes hôtes Afficher les 8 plantes hôtes connues pour attirer cet agent biologique.



Références

1 La faune auxiliaire des vignobles de France. Editions France Agricole. 422pp., Ouvrage collectif sous la direction de Gilles Sentenac, 2011., http://lagalerieverte.com/[...]
2 The ecological role of hedges on population dynamics of Anagrus spp. (Hymenoptera: Mymaridae) in vineyards of Central Italy. Landscape Management for Functional Biodiversity IOBC wprs Bullettin 26: 117-122, Ponti L, Ricci C & Torriccelli R, 2003.
3 Biology of Anagrus atomus (Hymenoptera: Mymaridae), an egg parasitoid of the grape leafhopper Arboridia kermanshah (Homoptera: Cicadellidae). Entomological Science 7: 271-276., Hesami S, Seyedoleslami H & Ebadi R, 2004.
4 Autumnal emergence of Anagrus wasps, egg parasitoids of Empoasca vitis, from grapevine leaves and their migration towards brambles. Agricultural and Forest Entomology, 13, 423–433., Zanolli P & Pavan F, 2011.
5 Occurrence of different development time patterns induced by photoperiod in Anagrus atomus (Hymenoptera: Mymaridae), an egg parasitoid of Empoasca vitis (Homoptera: Cicadellidae). Physiological Entomology 38: 269–278., Zanolli P & Pavan F, 2013.

Partagez vos expériences !