Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Charançon de la tige du chou Ceutorhynchus pallidactylus

Zone biogéographique d'intérêt
Description Le charançon de la tige du chou mesure entre 2,5 et 3,5 mm de long. Il est marron grisâtre avec des pattes rouge-marron. Il possède des petites écailles blanches dispersées sur l’ensemble de son corps et des poils au niveau de la base des élytres. Les œufs sont brillants et translucides et de 0,7 mm de long et 0,6 mm de largeur. Les larves sont blanches avec une tête couleur jaune clair, apodes et elles mesurent jusqu’à 6 mm de long. Il y a trois stades larvaires. 1
Cycle Biologique Le charançon de la tige du chou est univoltine, i.e. qu’une seule génération est produite chaque année.

Les adultes volent vers les champs de colza au printemps (mars/juin) et s’alimentent des bordures, nervures et pétioles des feuilles et des jeunes tiges.
Il y a trois stades larvaires. La larve s’alimente de 3 à 6 semaines premièrement avec les pétioles puis avec les tiges et les bourgeons axillaires. Lors de leur maturité en juillet aout, le troisième stade larvaire sort de la plante pour se nymphoser dans le sol à quelque centimètres de la surface. Après 3 semaines, une nouvelle génération d’adultes apparaît (à partir de mi juillet). Les adultes s’alimentent des pétioles et des nervures des feuilles. Ils entrent ensuite en hivernation en dehors du champs sous des débris, du compost et dans des buissons. 1 2. Les œufs sont pondus en groupe de deux à huit sur la partie inférieure des pétioles et parfois sur les jeunes tiges. Ils éclosent 6 à 11 jours après la ponte.
Fait des dégâts sur Ce ravageur peut être à l'origine de dégâts sur 1 culture(s).
Cliquez ici pour afficher le détail.
Est régulé par Afficher ses 1 ennemis naturels connus.
Plantes hôtes Afficher les 1 plantes hôtes connues pour attirer cet agent biologique.



Références

1 Biocontrol-based integrated Management of oilseed rape pests. Book. 461 pp., Williams IH, 2010.
2 Tribu des Ceuthorrhynchini. In: Balachowsky AS (ed.) Entomologie appliquée à l'agriculture. I. Coléoptères. Masson, Paris, France., Jourdheuil P, 1963.



Galerie

Partagez vos expériences !