Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Puceron cendré du poirier ou puceron mauve du poirier Dysaphis pyri

Zone biogéographique d'intérêt
Description Adulte aptère : 2,5 à 3 mm , globuleux, brun mauve, recouvert d'une sécrétion pulvérulente blanc violacé.
Antennes jaunes, noires à l'extrémité ; cornicules noires, perpendiculaires au corps, plus longues que la cauda qui est conique.
Abdomen avec une double série de petites taches sombres sur les 5 premiers tergites.
Adulte ailé antennes entièrement noires.1
Cycle Biologique Espèce diécique : l'hôte primaire est le Poirier ; les hôtes secondaires sont les Gaillets (Galium mollugo, G. aparine, G. sylvaticum).
Les ailés apparaissent à partir de la 3e génération et se reproduisent sur les Gaillets.
Les sexupares ailés apparaissent au début de septembre et retournent sur le Poirier.
Les feuilles attaquées se recroquevillent fortement et transversalement, prenant rapidement une coloration vert jaunâtre. Un abondant miellat est rejeté qui provoque des brûlures de feuilles qui se recouvrent de fumagine.
Trois à sept générations peuvent se succéder sur le poirier.
Par ailleurs, l'enroulement des feuilles favorise l'installation du Psylle commun du poirier (Cacopsylla pyri).1
Conditions d'activités optimales La reproduction par parthénogenèse est optimale à 14,7°C.
Fait des dégâts sur Ce ravageur peut être à l'origine de dégâts sur 1 culture(s).
Cliquez ici pour afficher le détail.
Plantes hôtes Afficher les 3 plantes hôtes connues comme ayant un effet sur cet agent biologique.



Références

1 Puceron cendré du poirier, Puceron mauve, Fraval A, Fèvre E, Coutin R, Minost C & Laporte V, 2011., http://www7.inra.fr/[...]

Partagez vos expériences !