Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Criocère de l'orge Oulema melanopa

Zone biogéographique d'intérêt
Description


Le Criocère de l'orge est un coléoptère à antennes courtes, tégument lisse et brillant l'adulte à un corps allongé de 5 à 6 mm de long ; élytres bleus, verts voir noirs recouverts de rangées de points très facilement reconnaissables. Scutellum, fémurs et tibias de couleur rouge orangeâtre, tête et tarses de couleur noirs, dispose d'antennes de 11 articles, mesurant la moitié de la longueur du corps.. la larve qui à le même régime alimentaire que l'adulte mesure jusqu’à 4,5 mm de long, elle a un corps très arqué et ressemble à un limace, son dos est recouvert d'une couche d'excréments jaune grisâtre et collante, cuticule jaunâtre, forte capsule céphalique marron foncé, pattes épaisses. 1 2

Cycle Biologique


Les plantes hôtes sont surtout les céréales (le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et parfois le maïs) mais aussi d'autres graminées comme le Ray-grass. L'adulte après avoir quitté son refuge au printemps colonise dans un premier temps les graminées sauvages puis en mai passe sur les jeunes céréales. Les œufs sont pondus en rangs (100 en moyenne pouvant atteindre un maximum de 300) sur le dessus des feuilles à partir de mi-mai, la durée de développement de l’œuf et d'environ 10 jours. Aux alentour de mi-juillet les larves descendes au sol où elles vont se nymphoser dans une coque 3 à 5 cm sous terre. La nymphose dure environ deux semaines. Les jeunes adultes s'envolent fin juillet vers les champs de céréales tardif ou vers les Graminées sauvages. Fin octobre, ils gagnent leurs quartiers d'hiver, ou ils vont hiverner jusqu'au retour du printemps dans les résidus de plantes au sol. 3 4

Conditions d'activités optimales

Des températures élevées au printemps et en été favorisent la ponte et entraînent une augmentation de la population.

Facteurs pédoclimatiques favorisant

Au contraire, des températures inférieures à 16 ou 17°C en mai-juin et des précipitations importantes provoquent une mortalité élevée des larves et des nymphes.




Références

1 Criocère de l’orge, Faurant J-F, 2018., https://www.quick-agro.fr/[...]
2 Criocère des céréales, Fraval A, Fèvre E, Coutin R, Minost C & Laporte V, https://www7.inra.fr/[...]
3 Criocère de l’orge, Faurant J-F,2018, https://www.quick-agro.fr/[...]
4 Criocère des céréales, Fraval A,Fèvre E,Coutin R, Minost C,Laporte V, https://www7.inra.fr/[...]

Partagez vos expériences !