Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Hoplocampe du poirier Hoplocampa brevis

Zone biogéographique d'intérêt
Description


La taille de l'adulte varie de 4 à 5 mm de long, il est de couleur jaune rougeâtre, les pattes sont jaune et les ailes transparentes. Sa durée de vie est de une à deux semaines en moyenne et sa fécondité est de 30 œufs environ. La larve au stade fausse-chenille mesure de 8 à 12 mm de long avec la tête brun rougeâtre et le corps jaune grisonnant. Elle mue quatre fois et sa durée de développement est de 20 jours. L’œuf est brillant voir translucide de forme allongée mesurant 1 mm de long. Sa durée d'incubation est de 10 à 13 jours.

Cycle Biologique


Le cycle biologique de l'Hoplocampe est étroitement lié au stade phénologique du poirier.



L'adulte commence son activité au début de la floraison des poiriers (fin mars début avril). Les mâles apparaissent un peu plus tôt que les femelles mais sont relativement rares vu que la reproduction est majoritairement parthénogénétique. La durée du vol est très aléatoire (4 jours à plusieurs semaines) et dépend de l'année, de la zone géographique et de la variété. La femelle pond en pénétrant le réceptacle floral avec sa tarière, faisant une petite incision oblique jusqu'au dessous de la couronne des sépales. L’œuf est déposé sous l’épiderme entre deux sépales. Après l'éclosion, la larve creuse une galerie sous-épidermique sur le pourtour du jeune fruit à la base des sépales qui se flétrissent. Puis la larve se dirige vers le centre de fruit pour aller manger les pépins ceci constitue l'attaque primaire. Elle sort ensuite pour s'attaquer à un autre fruit (attaque secondaire). Une fois son développement terminé, elle se laisse tomber au sol et s'enfonce à quelques centimètres pour tisser un cocon. Elle reste en diapause jusqu'au printemps suivant au cours duquel elle termine sa nymphose permettant l’émergence d'un nouvel adulte. 1

Facteurs pédoclimatiques favorisant



Références

1 L'hoplocame du poirier, Leleu-Wateau K, Porez A, Jamar L & Tournant L, 2013., http://www.fredon-npdc.com/[...]

Partagez vos expériences !