Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Tigre de l'amandier Monosteira unicostata

Zone biogéographique d'intérêt
Description Les adultes de la génération estivale sont de petites punaises plates, mesurant 2,1 x 0,65 mm pour le mâle et 2 à 2,1 x 0,7 à 0,75 mm pour la femelle. Le rostre est bien visible sous la tête. Les antennes possèdent 4 articles. Le prothorax et les hémélytres sont ornés de réseaux en relief, il existe un point médian, assez peu visible, sur l'hémélytre. Les pattes antérieures sont insérées en arrière du prosternum. Les tarses sont bi-articulés. Les œufs sont blancs et brillants, de forme ellipsoïdale, et mesurent 0,7 à 0,8 mm x 0,17 mm. Il y a 5 stades larvaires de dimensions respectives : 0,3 à 0,4 mm ; 0,5 à 0,6 mm ; 0,68 à 0,71 mm ; 0,9 à 1,0 mm et 1,25-1,35 mm. 1
Cycle Biologique En général 4 générations se succèdent : 1ère en juin, 2nde en juillet-août, 3ème en août et la dernière (qui hivernera) en août septembre (au sud du Portugal).
Fécondité de la femelle de 70 œufs, pondus individuellement ou en groupe. Elle insère son oviscapte dans la feuille près de la nervure principale.
L’évolution embryonnaire dure 15 à 18 jours pour la 1ère génération ou 10 à 12 jours pour les générations suivantes. Les 5 stades larvaires durent respectivement 10 à 12 heures, 36 heures, 48 heures, 48 heures et 72 heures. 1
Fait des dégâts sur Ce ravageur peut être à l'origine de dégâts sur 1 culture(s).
Cliquez ici pour afficher le détail.



Références

1 Monosteira unicostata: tigre de l'amandier., INRA, 2013., http://ephytia.inra.fr/[...]

Partagez vos expériences !