Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

L'effondrement des arthropodes

Date de publication 30/03/2020

Selon une étude publiée le 31 octobre 2019 dans la revue Nature, la biomasse d'arthropodes a chuté de 67 % et le nombre d'espèces de 34% au cours de la dernière décennie dans les prairies allemandes.1

Les chercheurs appartenant à une dizaine d'institutions scientifiques d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche ont analysé l'évolution des captures d'arthropodes sur 290 sites (en prairie ou en forêt) de trois régions allemandes, entre 2008 et 2017.

Le travail qu'ils ont accompli est considérable. Les chercheurs ont analysé un million d'individus capturés au cours de cette décennie, et ont recensé les quelques 2 700 espèces auxquelles ils appartiennent. Ils ont ensuite estimé l'évolution de ces populations grâce à plusieurs indicateurs : le nombre d'individus capturés, leur biomasse et la diversité des espèces représentées.

L'effondrement est massif dans ces 3 régions allemandes étudiées. Le déclin semble d'autant plus élevé que la part de l'agriculture et notamment des terres arables dans le paysage devient prépondérant. Il est aussi important en forêt (-41% de la biomasse) qui ne font pourtant pas l'objet de pratiques intensives. Ces résultats montrent que tout se joue à une échelle plus large et que le maintien de la biodiversité ne peut se satisfaire de mesures uniquement locales.

Les raisons de cet effondrement dans une période aussi courte ne sont pas précisées même si le changement climatique et l'usage des pesticides sont pointés du doigt, notamment les insecticides néonicotinoïdes.

Cette nouvelle étude vient conforter d'autres études menées en Europe mais aussi dans les zones tropicales. Les chercheurs allemands avaient déjà montré (revue Plos One) une chute de plus de 75% du nombre d'insectes volants depuis 1989 (soit une période de 27 ans) dans 63 réserves naturelles allemandes. On sait aussi qu'en France les populations d'oiseaux spécialistes des milieux agricoles se sont effondrées de 33% entre 1989 et 2017.

Il est plus que temps de mettre les moyens pour mieux comprendre ce qui se passe.

Qu'en est-il en France ? Qu'en est-il dans les terres cultivées plus intensivement que les prairies ou la forêt ? Et qu'en est-il des chaînes alimentaires et des espèces qui se nourrissent des arthropodes comme les oiseaux insectivores ou les chauve-souris ? En effet, les arthropodes jouent un rôle majeur dans le recyclage de la matière organique, dans la pollinisation ou la lutte biologique et on imagine difficilement une agriculture sans arthropodes.

Rappelons que la France, tout comme les pays de l'Union Européenne ont pris l'engagement de stopper en 2020 toute perte de biodiversité et de restaurer les services écosystémiques. Et que cet engagement a déjà été reculé de 10 ans. Exactement la période qui a vu s'effondrer cette biomasse d'insectes. Faudra-t-il attendre encore 10 ans ? Il est plus que temps d'accélérer la transition agroécologique et de respecter enfin les engagements pris.

 

Références

1 Arthropod decline in grasslands and forests is associated with landscape-level drivers. Nature 574: 671-674., Seibold S, Gossner MM, Simons NK, Blüthgen N, Müller J et al, 2019, https://doi.org/[...]

Partagez vos expériences !