Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Tournesol Helianthus annuus

Zone biogéographique d'intérêt
Description Originaire d’Amérique du Nord, le tournesol a été introduit en Espagne par les premiers explorateurs espagnols (au XVIe siècle, il était couramment présent dans les jardins comme espèce ornementale). Puis il a peu a peu gagné le reste de l’Europe en tant que plante de grandes cultures pour la production d’huile. Le tournesol a ainsi été cultivé en Russie vers la fin du XIXe siècle. Les premières populations de tournesols d’origine Russe ont ensuite été introduites en France dans les années 60. Les variétés hybrides seront développées dans les années 70 suite à la découverte de la première stérilité mâle cytoplasmique par Leclercq et grâce aux gènes de restauration identifiés par Kinman aux États-Unis. 1

Cette astéracée est une plante annuelle de taille variable selon les variétés (1 à 2 mètres en moyenne pour les variétés cultivées). Elle développe une racine de type pivot accompagnée d’un réseau de racines secondaires qui prend naissance en dessous du collet. Les fleurs sont groupées en capitules composés de fleurs ligulées en périphérie (jaunes) et de fleurons (ou fleurs tubulées) au centre. Ces derniers fructifieront en akènes. Quant aux feuilles, les cinq premières paires sont généralement opposées et les suivantes alternées. On observe en moyenne de 20 à 40 feuilles chez les hybrides. 1

Débouchés : L’huile extraite des akènes vise des usages alimentaires et industriels, le tourteau est consommé par l’alimentation animale. Les graines peuvent également être utilisées en oisellerie, un marché de niche pour des variétés striées.
Biologie Le Cetiom décrit 23 stades clés répartis en 5 phases de développement phénologiques 2. Cette description est reliée à l’échelle BBCH 3.

Après la phase de germination-levée (stades A0 à A2 ou BBCH 01 à 10), intervient la phase végétative durant laquelle le système foliaire se met en place (stades B1-première paire de feuilles étalées- à Bn, Nème paire de feuilles étalées ou BBCH 12 à 19).
Les stades E1 à E5 (BBCH 51 à 59) traduisent l’élaboration du bouton floral, puis les stades F1 à F4 (BBCH 61 à 69) la floraison.
Intervient ensuite la phase de maturation qui verra la chute des fleurs, le dessèchement progressif de la plante et la diminution de l’humidité de la graine (stades M0 à M4 ou BBCH 80 à 92).

Le zéro végétatif (température minimale à partir de laquelle le tournesol se développe) est de 6°C. Cela correspond en moyenne à une durée de développement de 120 à 160 jours 4 et à un cumul de température de 1500°C à 1770°C degrés jour selon la précocité de la variété. 2

Aptitude à la compensation des composantes du rendement

FAIBLE
Lien flore sauvage et culture Afficher les 1 liens connus
Régions Afficher les 4 zones biogéographiques où l'on trouve cette culture
Ravageurs Afficher les 5 ravageurs connus
Pollinisée par Afficher les 1 insectes pollinisateurs connus



Références

1 Le tournesol, économie, histoire, écologie, sélection. Les éditions de l’environnement, Paris, 242 pp., Bonjean A, 1993
2 Cetiom, http://cetiom.fr/[...]
3 Stades phénologiques des mono-et dicotylédones cultivées, BBCH Monographie. Centre Fédéral de Recherches Biologiques pour l`Agriculture et les Forêts. link=, Meier U, 2001
4 Gnis, http://gnis-pedagogie.org/[...]



Galerie

Lien flore sauvage et culture

L'Orobanche détourne l'eau, les nutriments et les sels minéraux de l'hôte. Les pertes estimées sont de 1,5 q/ha par hampe d’Orobanche cumana par pied de tournesol. La nuisibilité est d'autant plus élevée que l'attaque est précoce et que la contrainte hydrique est forte.

Partagez vos expériences !