Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Colza Brassica napus

Zone biogéographique d'intérêt
Description Le colza est une plante annuelle dont les fruits (les siliques) renferment de petites graines riches en lipides. Après extraction de l'huile, les résidus riches en protéines sont transformés en tourteaux et utilisés pour l'alimentation animale. Le colza oléagineux a un débouché dans la production de biocarburants. La production d'huile est réalisée à partir de variétés d'hiver, qui sont les plus cultivées 1.

Le colza d’hiver (Brassica napus L.) est une culture en pleine expansion qui connaît une augmentation importante de ses surfaces depuis une dizaine d’années en France et en Europe (cf. galerie). Cette augmentation est due au fait que cette culture présente de nombreux intérêts, d’abord économiques puisqu’il existe de nombreux débouchés pour valoriser la culture, mais aussi en raison de véritables atouts agronomiques et environnementaux. Le colza a de bonnes capacités d’absorption de l’azote et ce dès l’automne, ce qui permet de valoriser les apports d’amendements organiques et de limiter la lixiviation de l’azote 2. Son système racinaire en pivot permet de maintenir un bon état structural du sol, ce qui est particulièrement dans les systèmes en non-labour ou en travail du sol simplifié. De plus, le colza augmente de l’ordre de 10% le rendement du blé suivant dans la rotation 3. Ainsi, l’insertion de colza dans les rotations permet une gestion plus aisée des adventices. Plus particulièrement, l’apparition d’adventices résistantes aux herbicides est limitée par l’emploi sur colza de matières actives différentes qui atténuent la pression de sélection au cours de la succession culturale. D’autre part, par sa capacité d’étouffement et son occupation du sol importante, de septembre à juin, le colza freine le développement des mauvaises herbes et limite les problèmes d’érosion. L’insertion du colza dans les rotations limite également le développement des maladies sur céréales de par son effet « coupure » et par la décomposition des résidus de colza qui possèdent alors des propriétés biocides contre de nombreux pathogènes comme des champignons, bactéries ou nématodes.
Biologie Le cycle du colza présente différentes phases : 1

1) Une phase végétative
Semé à l'automne, le colza étale d'abord au-dessus du sol ces 2 cotylédons et développe environ une vingtaine de feuilles formant une rosette (avant l'hiver).
En parallèle, le système racinaire se développe en pivot dans lequel vont s'accumuler les réserves glucidiques.

2) Phase reproductrice
Le mode de reproduction est à autogamie prépondérante (70%). Le taux d'allogamie estimé varie entre 10 et 30% selon les variétés.
A la fin de l'hiver, la montée débute et l'inflorescence se met en place au sommet de la tige parallèlement à l'élongation des entre-nœuds supérieurs.
La floraison débute bien avant que la taille n'ait atteint sa taille définitive. La ramification s'effectue en même temps que la montée et la floraison. La floraison reste très échelonnée et peut durer 4 à 6 semaines.

3) Phase de maturation
La formation des fruits est assez rapide. La maturité des graines est acquise entre 6 et 7 semaines après la fécondation.

Aptitude à la compensation des composantes du rendement

MOYENNE
Régions Afficher les 3 zones biogéographiques où l'on trouve cette culture
Ravageurs Afficher les 9 ravageurs connus



Références

1 Les pucerons des grandes cultures. Cycles biologiques et activités de vol., Turpeau-Ait Ighil E, Dedryver CA, Chaubet B & Hullé M, 2011.
2 Évaluation d’itinéraires techniques du colza d'hiver en semis très précoces. Analyse agronomique, conséquences environnementales et économiques. Mémoire de thèse, INA P-G, Paris, France., Dejoux JF, 1999.
3 CETIOM, http://www.cetiom.fr/[...]



Galerie

Lien flore sauvage et culture

Partagez vos expériences !