Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Chou-fleur Brassica oleracea botrytis

Zone biogéographique d'intérêt
Description Originaire du proche orient, le chou-fleur a été introduit en France au XIVème siècle. 1 La France est le troisième pays producteur européen (derrière l'Espagne et l'Italie). C'est aujourd'hui le légume le plus exporté de France, il représente 19 195 hectares pour 315 000 tonnes de production pour la campagne 2013-2014. 2
Biologie C'est l'inflorescence ou encore la pomme qui est consommée. Cette pomme se forme après une phase d'induction à la pommaison. Le bourgeon terminal arrête de former des feuilles et se développe en inflorescence. Si l'on ne coupe pas l'inflorescence, elle évolue en tiges florales pour donner des fleurs jaunes ou blanches puis des graines. 3
Il existe différentes variétés selon leur besoin en froid pour former cette inflorescence:
- les variétés d'été qui n'ont pas de besoins en froid,
- les variétés d'automne qui ont un faible besoin en froid,
- et enfin, les variétés d'hiver qui ont besoin d'une période de vernalisation afin de passer du stade végétatif au stade reproductif. 4
En France, ce sont principalement les choux-fleurs d'automne et d'hiver qui sont cultivés.

Le chou-fleur a besoin de quantité d'eau importante, et de températures ni trop chaudes, ni trop froides, pour cela le climat océanique lui convient parfaitement. Les besoins en eau d’une culture de chou-fleur d’automne de 80 à 100 jours de culture sont en moyenne de 310 mm. 5 En période de reprise, la consommation est estimée à 80 mm, en période de développement foliaires à 120 mm et en période de grossissement des inflorescences à 110 mm.
Il y a trois principaux bassins de production en France: Bretagne (88% de la production en 2012), Nord Pas de Calais (7%) et PACA (2%). 2

Aujourd'hui, en Bretagne, les principaux ravageurs du chou-fleur entraînant des pertes de revenu sont les pigeons, les corneilles et les lapins. Les insectes ravageurs sont la mouche du chou, les chenilles (teigne des crucifères, piéride et noctuelle) défoliatrices, le puceron cendré du chou et la cécidomyie. 6

Le temps de retour de la culture sur elle même conseillé est de 3 ans. 7

Aptitude à la compensation des composantes du rendement

FORTE
Régions Afficher les 4 zones biogéographiques où l'on trouve cette culture
Ravageurs Afficher les 3 ravageurs connus



Références

1 http://www.agriculture-nouvelle.fr/[...]
2 http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/[...]
3 http://www.snv.jussieu.fr/[...]
4 http://www.larousse.fr/[...]
5 Ctifl, 1979., http://www.agri13.fr/[...]
6 Dires d'experts : Christian Porteneuve (de la Direction Scientifique et Technique des Fruits et Légumes) et Vianney Estorgues (spécialiste des choux de agri29-légumes)
7 http://www.agri13.fr/[...]
Lien flore sauvage et culture

Partagez vos expériences !